Aux boues des grandes ambitions

Parti pour assister des amis éprouvés par le sort, j’ai fait la dure expérience des grandes ambitions.
De Kribi à Akom II, il nous faut, par cette journée pluvieuse, 2 heures pour parcourir les 85 kilomètres qui séparent les deux localités. La route, une piste en latérite, se fait capricieuse par endroit. Il faut toute la robustesse de notre 4x4, et parfois le coup de main des riverains, pour venir à bout des pièges qui parsèment le chemin.
Première alerte, à une dizaine de kilomètres d’Akom II. Sur le côté des billes de bois énormes. Trois. Abandonnées par un grumier qui n'a pas réussi à vaincre l'obstacle. A cet endroit, la route a déjà piégé quelques 4x4. Des personnes qui visiblement poursuivent le même objectif que nous. Je reconnais de hauts responsables du PMUC qui, sanglés dans leurs costumes, n’ont pas hésité à descendre des voitures pour porter un coup de main dans ce bourbier indescriptible. Chaussures et pantalons, propres et luisants il y a quelques instants, ne sont plus qu’un souvenir lointain. Beauté et toilette sont à refaire tellement la boue est collante, gluante et insistante.
Une fois à Akom II, il faut 9 km de route pour arriver à Mvié. Une route ... évidement non-bitumée. La route du calvaire. Les collines qui parsèment le chemin sont autant d’obstacles pour les véhicules et même pour les piétons.
La longue pluie qui, depuis la veille, n’a pas cessé de tomber en rajoute. Les 4x4 et même les motos doivent avouer leur impuissance et nous imposer 4 kilomètres de marche à pied, dans cette boue interminable. Notre véhicule, térassé par la route restera couché dans l'une des rigoles qui bordent la route, piégée.
Comble du ridicule, sur les maisons et cases de terre battue qui peuplent le parcours, des affiches de campagne du candidat aux grandes ambitions qui rêve de grandes réalisations. Ici on prend toute la mesure de la signification de l’inertie qui habite les dirigeants de notre pays et l'on se console en s'offrant un bain de boues... de grandes ambitions.

La route de Mvié, bourbier et piège pour 4x4

La route de Mvié, bourbier et piège pour 4x4

Les affiches du candidat aux grandes ambitions

La route de Mvié, bourbier et piège pour 4x4

La route de Mvié, bourbier et piège pour 4x4

La route de Mvié, bourbier et piège pour motos également

La route de Mvié, bourbier et piège pour 4x4

Un 4x4 éprouvé par le parcours

affiches de campagne du candidat aux grandes ambitions

Mes chaussures ont bien souffert. D'elles il ne reste qu'un souvenir.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Bouba Kaélé : De El Alamein à Mbalam

Les visages de la publicité au Cameroun

Oyebog Tennis Academy : une chance pour les jeunes d’avoir une vie meilleure