Regard: La pieuvre publicitaire







La publicité est partout et touche à tout.
Le secteur de la publicité est sans doute l’un des secteurs économiques qui connaît la plus forte croissance au Cameroun. Une situation qui pourrait bien expliquer le nombre de plus en plus important de réseaux d’agences aux noms prestigieux qui choisissent désormais la destination Cameroun, à travers des filiales ou des partenariats : McCann,  Panafcom Young & Rubicam, Ocean Ogilvy & Mather, Nelson Léo Burnett, Palmares Fcb, Bates Drm, AG Partners…
En observant le paysage de nos différentes villes, on constate que pas un support n’est épargné dans la quête de vecteurs d’image des annonceurs. Les plus présents dans cette agitation marketing, c’est bien entendu les opérateurs de téléphonie mobile Mobile Telephone Networks (Mtn) et Orange Cameroun. Rien ne leur échappe pour assurer une présence et une visibilité sans faille. Avec comme arme favorite, une solide communication multi-supports : panneaux géants, panneaux classiques (4x3m, 6x3 m), panneaux retro-éclairés, jeux promotionnels, chevalets, nappes de table, parasoleils, tee-shirts, agendas, casquettes…
Aux côtés des opérateurs de téléphonie, les brasseurs eux aussi donnent de l’image. Ils sont bien présents, avec une préférence pour les plaques d’appel des bars, bistrots, ventes à emporter. Ici on observera volontiers la forte présence du leader mondial des boissons gazeuses, Coca-Cola, qui développe une forte communication de proximité. Un espace qu’il partage très souvent avec la nouvelle " locomotive " des Brasseries du Cameroun, la bière Castel. Cette option marketing fait aussi partie des cordes des « cigarettiers ». Ces derniers, contraints par des législations de plus en plus restrictives, se doivent de jouer d’ingéniosité pour rester visibles. Ils développent ainsi de nouveaux concepts comme le " Karaoké Sing & Win " de la marque de cigarette Benson & Hedges.
Nestlé avec son cube Maggi, devenu au fil des années un ingrédient indispensable pour les cuisinières en Afrique, et ses boissons solubles Nescafé, Nido, Milo, ne baisse pas les bras. Ils seront rares les lieux de restauration, " Tourne-dos ", " circuits ", cafétéria, restaurants, où l’on ne croisera pas du regard une nappe ou un tableau de menu aux couleurs du célèbre bouillon marqué d’une étoile. Pour les boissons, en plus des dégustations qu’elle propose en divers lieux, la firme suisse vient de lancer un concept de chariots qui proposent à travers les principales villes, du café ou du lait.
En plus des ces différentes approches, si il est un vecteur d’image qui semble de plus en plus prendre de l’ampleur dans les différentes stratégies, c’est bien les actions de sponsoring. Si les Brasseries du Cameroun, Orange et le Pmuc veulent coller leur image à celle d’une équipe des Lions indomptables conquérante et qui gagne, Mtn répond en investissant dans le football camerounais et dans les centres de formation de jeunes ou en s’impliquant activement dans la lutte contre le vih/sida. Guinness en finançant des projets d’adduction d’eau et en fournissant des aides pour divers projets aux communautés.
Dans cette revue, les "goodies", objets publicitaires, sont très utilisés comme vecteur d’image par les différentes marques. Stylo, casquette, tee-shirt, sac, agenda… sont très souvent arborés par les consommateurs.
On constate ainsi que rien ne résiste plus au désir des marques de s’immiscer sans ménagement dans le quotidien des consommateurs afin de devenir leur partenaire dans leur vie de tous les jours. Bienvenue à la société de consommation.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Bouba Kaélé : De El Alamein à Mbalam

Les visages de la publicité au Cameroun

Oyebog Tennis Academy : une chance pour les jeunes d’avoir une vie meilleure