Pour les faits. Pour nos enfants. Pour le Cameroun


Le nouvel obélisque construit par la Communauté urbaine de Yaounde trône fièrement sur la place de l'indépendance de Yaounde. Place mythique et chargée de symboles et d'histoire. C'est sur cette place que fut proclamée l'indépendance de notre cher et beau pays le 1er janvier 1960 par Ahmadou Ahidjo, alors Premier ministre du Cameroun oriental et non comme le dit cette plaque de marbre vert, par le Président Ahmadou Ahidjo. Il le deviendra le 5 mai 1960. D'ailleurs il ne sera pas que Président, il sera Président de la République chers messieurs les historiens du renouveau. La plus haute fonction de notre pays mérite des égards. Encore une méprise ou une omission volontaire.
Parce qu'il s'agit d'histoire et de faits, ces derniers sont sacrés et doivent être présentés dans leur contexte.
De grâce monsieur le Délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé veuillez à ce que cette inexactitude soit réparée. Pour l'histoire. Pour les faits. Pour nos enfants. Pour le Cameroun.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Bouba Kaélé : De El Alamein à Mbalam

Les visages de la publicité au Cameroun

Oyebog Tennis Academy : une chance pour les jeunes d’avoir une vie meilleure